Archives de catégorie : Au coeur de Paris.

L’Ile de la Cité.

L’Ile de la Cité est le coeur historique de Paris: cette langue de terre a été le siège des pouvoirs royal, judiciaire et religieux. Il subsiste aujourd’hui trois îles à Paris le long du cours de la Seine: les îles Saint-Louis, de la Cité et des Cygnes. Il en existait bien davantage il y a 20 siècles. l’Ile de la Cité était alors un point facile pour franchir la seine, par ailleurs voie d’échange incomparable pour le bois, le blé, le vin et autres marchandises… Choisie par les Parisii comme place forte et défendue par la Seine qui l’enserrait, elle fut d’abord la Lutèce Gauloise. Le développement de l’activité humaine y fut donc favorisé. Lutecia étant le nom qui sera retenu par César, prend donc naissance entre 250 et 225 avant Jésus-Christ. Dès le IIème siècle, se dresse à l’ouest la citadelle des gouverneurs gallo-romains, tandis qu’un culte païen s’élève à l’est. L’Ile de la Cité garda toute son importance sous la domination Franque, et resta pendant longtemps, même après l’extension de la ville sur la rive droite du fleuve, la résidence des Capétiens.

Cité de Paris - Carte postale Imprimé a l'Exposition par "Bénédictine".
Cité de Paris - Carte postale Imprimé a l'Exposition par "Bénédictine".

Voir la suite de l’article sur l’Ile de la Cité.

Un matin aux halles.

Commencons donc notre parcours de la capitale par le « Ventre de Paris » si cher a Zola. Les Halles de Paris, cet espace de 10 hectare qui sera transféré à Rungis en 1969 et qui pendant plus de 800 ans a contribué à l’approvisionnement alimentaire de la capitale. Car les origines des halles de Paris remontent au XIIème siècle, en 1137 date à laquelle le roi Louis VI Le Gros décide de créer un marché sur le lieu-dit des Champeaux pour remplacer le marché central de la place de Grève. (aujourd’hui place de l’Hôtel de ville).

Paris - Un matin aux halles.
Carte postale Ancienne de Paris - Un matin aux halles.

Des Halles de Paris en charpente métallique fin 19ème siècle de Victor Baltard il ne reste rien. De ces Halles voulu par Napoléon Ier en 1808, qui souhaitait en faire le « Louvre du peuple » et inauguré en 1853 par Napoléon III seul deux des bâtiments ont survécu. Le premier le Pavillon n°8 est conservé comme témoin d’une époque aux portes de la capitale. Il vous faudra vous rendre à Nogent sur Marne pour l’admirer. Cet ancien pavillon des halles de Paris reconverti en salle de spectacle a été rebaptisé Pavillon Baltard en hommage au créateur qui y a voué sa carrière. Pour le second il vous faudra prendre l’avion et vous rendre au Japon à Yokohama. Lire la suite de l’article Le ventre de Paris.