Articles avec le tag ‘ponts’

Paris plages revient, mais pas encore Paris baignade. En 1900 la Seine est un fleuve d’une activité intense. En ce mois de juillet 1900 il fait chaud à Paris, très chaud. Du 10 au 28 juillet la chaleur est omniprésente avec des maximales à 40°C. Outre le trafic commercial, on y pêche le poisson, on y lave le linge dans de grands bateaux lavoirs, on y fait boire et baigner les chevaux. Mais aussi et surtout le peuple de la capitale s’y baigne. Paris plages n’est donc pas une histoire nouvelle. Cette année là une des épreuves de natation des Jeux olympiques de Paris eu lieu dans la Seine dans le bassin d’Asnières. Il s’agissait d’une course avec obstacles. Les obstacles étaient constitués de bateaux à escalader ou à franchir sous l’eau. Un vrai parcours du combattant nautique. Etonnant non !

Paris plage en 1900 - Sur la plage de Bercy.

Carte postale représentant de jeunes parisiens sur la plage de Bercy.

Lire la suite de l’article Paris plages.

L’Ile de la Cité est le coeur historique de Paris: cette langue de terre a été le siège des pouvoirs royal, judiciaire et religieux. Il subsiste aujourd’hui trois îles à Paris le long du cours de la Seine: les îles Saint-Louis, de la Cité et des Cygnes. Il en existait bien davantage il y a 20 siècles. l’Ile de la Cité était alors un point facile pour franchir la seine, par ailleurs voie d’échange incomparable pour le bois, le blé, le vin et autres marchandises… Choisie par les Parisii comme place forte et défendue par la Seine qui l’enserrait, elle fut d’abord la Lutèce Gauloise. Le développement de l’activité humaine y fut donc favorisé. Lutecia étant le nom qui sera retenu par César, prend donc naissance entre 250 et 225 avant Jésus-Christ. Dès le IIème siècle, se dresse à l’ouest la citadelle des gouverneurs gallo-romains, tandis qu’un culte païen s’élève à l’est. L’Ile de la Cité garda toute son importance sous la domination Franque, et resta pendant longtemps, même après l’extension de la ville sur la rive droite du fleuve, la résidence des Capétiens.

Cité de Paris - Carte postale Imprimé a l'Exposition par "Bénédictine".

Cité de Paris - Carte postale Imprimé a l'Exposition par "Bénédictine".

Voir la suite de l’article sur l’Ile de la Cité.

C’est de la Statue de la Liberté éclairant le monde du sculpteur Français Frédéric Auguste Bartholdi dont il est ici question. Cette une statue modèle réduit de la statue de la Liberté que l’on trouve au pont de Grenelle. Pont qui fut complètement refait par les ingénieurs Vaudrey et Passon en 1875 en remplacant les arches en bois par une charpente métallique. Avant de commencer le titanesque ouvrage que celui de construire la statue de la liberté (celle de New York) sur la butte Montmartre de Paris, Bartholdi avait d’abord façonné une maquette en plâtre de 11 mètres 50 en 1885. Gustave Eiffel participera au projet et construira la charpente métallique de cette ouvrage monumental. C’est la version coulée en bronze de ce modèle en plâtre inauguré en 1885 qui est placée à l’extrémité aval de l’Île des Cygnes à la hauteur du pont de Grenelle. Cette statue fut offerte à la France par les citoyens français établis aux États-Unis à l’occasion du centenaire de la Révolution. Inaugurée le 4 juillet 1889 la statue aurait du être tournée vers l’ouest face aux Etats-unis comme le désirait son sculpteur. Il aurait été effectivement plus normal que la statue de la liberté eu le visage tourné vers les États-Unis faisant face à la Seine éclairant de son phare symbolique ceux qui par cette voie, pénètrent dans la ville en leur souhaitant la bienvenue. Mais dans ces conditions il aurait alors fallu procéder à la cérémonie depuis un bateau et la fête aurait alors eu des airs de régates, ce que refusa catégoriquement le président Français Sadi Carnot au nom de la République.

Carte postale de Paris - Le pont de Grenelle..

Carte postale de Paris - Le pont de Grenelle.

Pont de Grenelle et statue de la Liberté.

Pont de Grenelle et statue de la Liberté.

L’oeuvre en bronze d’Auguste Bartholdi, porte le nom de la Liberté éclairant le Monde, et mesure 11 mètres 50 et pèse 14 tonnes. C’est la parfaite réplique au 1/4 de sa grande soeur de New York.
Voir la suite de l’article La statue de la Liberté à Grenelle.

RSS de Paris1900Paris1900.fr sur TwitterContacter Paris 1900Envoyez une Carte virtuelle de Paris1900.

Catégories