Articles avec le tag ‘Monument’

Plus connu sous le nom d’Assemblée nationale, ce bel hôtel dont les beaux jardins descendent en terrasses jusqu’à le Seine appartenait à de la duchesse de Bourbon, fille de Louis XIV et de Mme de Montespan. Construit en 1722 par l’architecte Italien Giardini, l’hôtel fut racheté par la Couronne en 1756 pour l’intégrer dans l’aménagement de la place Louis XV (actuelle place de la Concorde). Il fut considérablement agrandi par le prince de Condé, petit-fils de la duchesse qui le racheta en 1784 à Louis XVI. Confisqué sous la révolution, le Palais Bourbon devint propriété nationale en 1790 et fut affecté au conseil des Cinq-Cents en 1791: il devient alors Maison de la Révolution et une salle des séances est construite. Depuis la séance inaugurale du 21 janvier 1798 ( jour anniversaire de la mort de Louis XVI) et ou le Conseil des Cinq-cents tint sa première séance les désignations de ce qui est aujourd’hui l’assemblée nationale furent multiples: Corps législatifs sous l’Empire, Chambre des députés pour la Restauration et la troisième république. Celle d’Assemblée nationale, choisie dans la ferveur de 1789, ne réapparaîtra (si l’on excepte la brève parenthèse de 1848) qu’en 1946. En 200 ans le Palais Bourbon est devenu un haut lieu symbolique de la démocratie.

Assemblée Nationale - vue côté Seine.

Assemblée Nationale - vue côté Seine depuis le Pont de la Concorde.

Lire la suite de l’article Le palais Bourbon.

Le Palais de l’Elysée, univers clos enfermé par de haut murs et un vaste parc  situé au « 55, faubourg Saint-Honoré » est la résidence du président de la République depuis 1874. mais son histoire est bien plus ancienne. Edifié en 1718 par Armand Claude Mollet pour le Comte d’Evreux, gendre du financier Crozat, il devient propriété de madame de Pompadour en 1753 qui fait remanier l’intérieur du palais de manière somptueuse et agrandir le jardin. Elle léguera le Palais à son amant Louis XV. Transformé sous le directoire en lieu de divertissement il sert de salles de jeux et est divisé en appartements. Alfred de Musset figura parmi les occupants et il déclara plus tard: « Là fut mon air natal, et là mes études et mon gymnase ». Il accueille aussi bals populaires et feux d’artifices. Il sera restauré par le maréchal Murat qui le cédera en 1805 à l’empereur Napoléon 1er…qui l’offrira à Joséphine en cadeau de divorce avant de revenir y signer son abdication à l’issue des Cent-Jours. En 1816 le Palais de l’Elysée redevient propriété de la Couronne. Une nouvelle fois rénové sous Napoléon III en 1867 le Palais de l’Elysée est décrété en 1874 résidence officielle du président de la république.

Cour intérieure du Palais de L'Elysée.

Cour intérieure du Palais de L'Elysée.

La cour intérieure du Palais de L’Elysée: c’est le passage obligé pour entrer dans le Palais de l’Elysée. La Cour d’honneur, qui date du début du XVIIIe siècle, donne une idée du prestige que le Comte d’Evreux souhaitait offrir à son hôtel particulier.

Lire la suite de l’article En route pour L’Elysée.

Jusqu’en 1830, la place de l’Hôtel de ville s’appelait « place de Grève » du fait qu’elle se trouvait au bord de la Seine et que, sur cette grève, on débarquait les marchandises des bateaux. L’expression « se mettre en grève » viendrait de l’habitude qu’avait prise au XIXème les ouvriers sans travail de se rendre sur cette place pour y chercher de l’ouvrage. Nous sommes au coeur de la cité Parisienne, et sur cette place nombre de malfrats y furent roués au Moyen Âge et des milliers de personnes y furent guillotinées lors de la Révolution. Entre 1310 et 1832, la place de Grève servit aux supplices et excécution. Ravaillac l’assassin d’Henri IV y fut écartelé par quatre chevaux, après avoir été ébouillanté et mutilé (1610), la marquise de Brinvilliers célèbre empoisonneuse y fut décapité et brulée (1676), Robert François Damien, qui tenta d’assasiner le roi Louis XV y fut supplicié des heures durant avant d’y être écartelé (1757), et bien d’autres encore.

Hôtel de ville de Paris - La facade.

Carte postale - L'Hôtel de ville de Paris - La facade.

Lire la suite de l’article L’Hôtel de Ville.

RSS de Paris1900Paris1900.fr sur TwitterContacter Paris 1900Envoyez une Carte virtuelle de Paris1900.

Catégories